News, discussions et téléchargements sur le King of Pop : Michael Jackson !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Affaire 1993

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1481
Age : 27
Localisation : 07
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Affaire 1993   Dim 29 Jan - 2:09

Cet article provient du magazine Black & White ces textes figurent principalement dans le numéro 9 de leur magazine paru en 1994
Le 22 Décembre 1993, de mémoire de fans, on n'avait jamais vu ça. Michael Jackson au bord des larmes, physiquement marqué par une fatigue redoutable, s'exprimant sur le sujet le plus délicat de toute sa carrière. Pour la première fois depuis des mois, la star allait prendre la parole à la télévision, pour enfin réagir aux terribles accusations portées contre lui par un garçon de treize ans. La déclaration ne durera pas plus de 4 minutes mais plongera le public dans un émoi profond.
Michael Jackson : "Je vais bien et je me sens fort. Comme vous le savez peut-être déjà, aprés que ma tournée se soit terminée, je suis demeuré hors des Etats-Unis pour suivre un traitement de désintoxication parce que j'étais devenu dépendant de certains médicaments analgésiques. A l'origine, ces médicaments m'avaient été prescrits pour apaiser les douleurs atroces dont je souffrais suite à des récentes opérations de chirurgie reconstructive sur mon cuir chevelu. Ces derniers temps, de nombreuses déclarations répugnantes concernant des accusations de conduite indécente de ma part ont été faites. Ces déclarations sur mon compte sont totalement fausses. Comme je l'ai dit depuis le début, je souhaite une fin rapide à cette horrible, horrible épreuve qu'on est en train de me faire subir.
Dans cette déclaration, je ne vais pas répondre à toutes les fausses accusations qui ont été portées contre moi, puisque mes avocats m'ont prévenu que ce n'était pas le bon endroit pour le faire. Cependant, je dirai que je suis particulièrement bouleversé par la manière dont cette affaire est traitée par les terribles média. A chaque fois qu'il en ont eu l'occasion, les média ont disséqué et interprété les accusations dont je faisais l'objet pour arriver à leur propres conclusions. Je vous demande tous d'attendre que la vérité soit révélée avant de me juger et de me condamner. Ne me traitez pas comme un criminel parce que je suis innocent.
Au début de cette semaine, j'ai été obligé de me soumettre à un examen inhumain et humiliant mené par le département du sheriff du comté de Santa Barbara et par le département de police de Los Angeles. Ils ont présenté un mandat qui les a autorisé à regarder et à photographier mon corps, notamment mon pénis, mes fesses, le bas de mon torse et mes cuisses, mais également toutes les autres parties qu'il leur a plu de voir observer. Ils cherchaient soi-disant des taches, des traces quelconque d'une décoloration pouvant prouver que je souffrais bien d'une maladie de peau appelée vitiligo, à laquelle j'ai fait allusion par le passé. Le mandat me sommait également de coopérer à tout examen de mon corps par les médecins de la police visant à étudier l'état de ma peau, afin de déterminer la présence du vitiligo ou d'une quelconque autre maladie de peau. Le mandat précisait ensuite que je n'avais pas le droit de refuser l'examen ou la prise de photographies et que si je ne coopérais pas avec la police, ce serait retenu contre moi en cas de procés, comme preuve de ma culpabilité.
J'ai vécu l'expérience la plus humiliante de ma vie, une épreuve que personne ne devrait jamais avoir à subir. Et même aprés m'être soumis à l'affront de cet examen, les parties présentes n'étaient toujours pas satisfaites et voulaient prendre encore plus de photos. C'était un cauchemar, un cauchemar horrible. Mais si tel est le prix que je dois payer pour prouver mon innocence, alors qu'il en soit ainsi.
Tout au long de ma vie, j'ai passé mon temps à essayer d'aider des milliers et des milliers d'enfants à vivre une vie heureuse. Les larmes me montent aux yeux lorsque je vois un enfant souffrir. Je ne suis pas coupable de ces accusations. S'il y a une chose dont je suis coupable, c'est de donner tout ce que j'ai à donner pour aider les enfants à travers le monde, c'est d'aimer les enfants de tous âges et de toutes races, c'est de ressentir de la joie lorsque je vois des visages d'enfants innocents et souriants, c'est de profiter à travers eux de l'enfance que je n'ai pas eue.
S'il y a une chose dont je suis coupable, c'est de croire ce que Dieu a dit à propos des enfants: "Laissez les petits enfants venir à moi et ne les empêchez pas, car telle est la volonté du Royaume des Cieux". Ca ne veut pas dire que je m'identifie à Dieu, j'essaie juste d'être à son image dans mon coeur.
Je ne suis pas coupable de m'être mal conduit, de quelque manière que ce soit, et je sais que ces terribles accusations seront toutes prouvées fausses. A nouveau je remercie mes amis et mes fans, merci beaucoup pour tout votre soutient. Ensemble, nous verrons la fin de tout cela. Je vous aime tous beaucoup et que Dieu vous bénisse. Je vous aime. Au revoir."
Au coeur de la Mascarade.
Durant des mois, nous avons tous assisté à une formidable campagne de calomnies dirigée contre Michael Jackson. Face au déferlement d'une quantité incroyable d'informations troubles et inquiétantes, Black & White a décidé de lever le voile sur le scandale le plus médiatisé de l'histoire et de révéler la vérité, toute la vérité...
Des faits, simplement des faits. La vérité, rien que la vérité. Par complaisance ou par incompétence, les médias ne nous ont pas tout dit; des informations capitales ont été tenues secrètes. Black & White tente aujourd'hui d'expliquer la mis en scène trompeuse qui a tenté de discréditer un homme honnête. Voyage au coeur de la mascarade...
Aujourd'hui, si vous êtes journalistes et que vous souhaitez parler de l'affaire Jackson, gare! Faites attention, respectez une consigne capitale. Lorsque vous parlerez du jeune accusateur de Michael, ne mentionnez jamais son véritable nom. Vous risquez des ennuis. L'anonymat de ce petit personnage doit être préservé. Appelez-le "Schwartz" par exemple, "Jordy Sxhwartz". Ca ira trés bien. Et si quelqu'un vous demande pourquoi l'on préserve l'anonymat d'un accusateur et que l'on divulgue sans hésitation l'identité d'un accusé (même présumé innocent), ne soyez pas étonné. C'est ce qu'on appelle les incohérences de la vie.
N'hésitez pas à dire "Michael Jackson", cent fois, mille fois, ça fait toujours vendre, mais grand Dieu, surtout ne prononcez pas le nom de Jordy Chandler. C'est interdit. Dites Jordy Schwartz plutôt.
Ecoutez... Vous entendez ? c'est la rumeur! Elle est là, à la télé, dans les journaux, dans la rue, dans votre crâne... Tant de choses sont dites, tant de choses que personne ne vérifie, presque personne. Vous souvenez-vous de celles-ci ? ...

"Michael préfèrerait se couper le poignet plutôt que de faire du mal à un enfant" - Liz Taylor

"Michael est mon ami et s'il a besoin de moi, je lui donnerai mon aide." - Elton John
On a dit... "Des documents accablants ont été saisis par la police lors de multiples perquisitions effectuées aux divers domiciles de Michael."

En vérité... Bien que la police ait fouillé le ranch de Michael, son appartement de Los Angeles et la maison familiale d'Encino à plusieurs reprises, pas l'ombre d'une preuve contre Michael n'a été trouvée. Des photos et des vidéos ont été saisies, mais elles n'ont rien révélé du tout. Sinon, Michael ne serait pas libre aujourd'hui.

"J'ai vu Jordy à Neverland en juin; j'ai vu comment il se comportait avec Michael et je ne crois pas en son histoire." - Jeanne White, la mère de Ryan.
On a dit... "S'il était innocent, Michael n'aurait pas payé plusieurs millions de dollars pour que les Schwartz retirent leur plainte."
En vérité... Le fait que Michael ait décidé de payer le prix fort pour que son accusateur retire sa plainte ne justifie en rien de sa culpabilité. Michael s'est trouvé depuis quelques temps dans une situation impossible, il était "entre le marteau et l'enclume". Il faut savoir que le fait d'aller au tribunal pour défendre son innocence n'aurait pas du tout été une chose positive pour lui. Aux USA, les procés importants sont tous télévisés. Les caméras sont présentes dans les tribunaux de manière générale et filment le déroulement de toutes les affaires. Les pièces à convictions, les preuves, les photographies de la police circulent sous l'oeil de millions de téléspectateurs, les détails intimes de la vie des individus sont étalés au grand jour. Comment imaginer un instant que Michael puisse survivre à ce genre de procédure ? Sa vie disséquée, son intimité violée. Non, il risquait bien plus qu'il n'avait à gagner en acceptant le procés. Au risque d'inspirer des doutes à certaines personnes, il n'avait pas le choix, il lui fallait éviter le tribunal coûte que coûte. Non parce qu'il était coupable, mais parce que sa carrière et son équilibre mental était en jeu. L'avocat des Scwartz avait conscience de cela. Tout le monde le savait. Depuis le début de l'affaire, les avocats savaient qu'un procés n'aurait jamais lieu. Michael l'éviterait à tous prix.

"Je suis très heureuse quand mes fils vont voir Michael. Je sais qu'ils ne craignent rien avec lui." - Kieron Culkin, la mère de Macaulay
On a dit... "LaToya Jackson a déclaré publiquement que Michael avait des rapports sexuels avec des enfants depuis des années."
En vérité... LaToya a donné de nombreuses interviews depuis le début de l'affaire. Sur CNN notamment, le 18 Septembre 1993, elle déclarait: "C'est triste ce qui se passe en ce moment, Michael est victime d'accusations, et ce sont juste des accusations. Je suis avec lui, je le soutiens.". Elle devait continuer à tenir ce discours jusqu'au mois de Novembre, date à laquelle elle changeait radicalement de position. Lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, elle affirmait que: "Michael a perpétré des crimes contre de petits enfants innocents pendant des années. Il a menacé de me tuer si je révélais son secret. Aujourd'hui, je ne peux plus me taire, je ne veux plus être complice.". Les contradictions n'effraient pas LaToya, elle change d'avis comme de chemise et n'hésite pas à se ridiculiser pour faire parler d'elle. Jackie Jackson, son grand frère, n'a aucun doute quant à ce qui la fait agir de la sorte: "C'est son mari, Jack Gordon, qui lui a lavé le cerveau. Jack organise tout ça pour se faire de l'argent sur le dos de notre famille. C'est un proxénète et il connait bien son métier.". Quelques jours aprés s'être donné en spectacle à Tel Aviv, LaToya a été reçue dans un show télévisé américain, "Today", au cours duquel elle a changé son fusil d'épaule, une fois de plus: "Je n'ai jamais vraiment vu Michael au lit avec un petit garçon, mais en revanche, j'ai vu des enfants partout dans la maison.". Ne cherchez pas de consistance, il n'y en a pas...

"C'est honteux de voir la façon dont les choses ont été exagérées. Michael a été poursuivi et accusé avant d'avoir pu dire quoi que ce soit." - Quincy Jones
On a dit... "Michael est coupable parce que Jordy a décrit ses parties génitales à la police, précisant qu'elles comportaient des tâches blanches dûes au vitiligo. Si Michael n'avait rien fait de mal avec Jordy, comment ce dernier pourrait-il savoir cela ?
En vérité... N'importe qui peut ouvrir une encyclopédie médicale et apprendre que le vitiligo, cette grave maladie qui dépigmente la peau du corps, commence par toucher les parties génitales. Ce n'est pas un secret. Michael étant atteint par cette maladie à un stade trés avancé, il est évident, sans même le voir nu, que ses parties génitales ont perdu leur pigmentation d'origine. Par ailleurs, sans même évoquer cet argument, le simple fait de décrire les parties intimes de quelqu'un ne suffit pas à prouver quoi que ce soit. On peut trés bien voir quelqu'un nu par hasard, à plus forte raison quand on vit sous le même toit.

"Mon frère est innoncent. Il n'a rien fait à cet enfant, je le sais. Les médias présentent Michael comme un coupable mais le public est de son coté. Il s'agit simplement d'une tentative d'extorsion, cette affaire est montée de toute pièce." - Janet Jackson
On a dit... "Michael dort toujours dans le même lit que les enfants qu'il reçoit dans son ranch."
En vérité... Il arrive que Michael dorme dans le même lit que certains de ses jeunes amis, mais c'est exceptionnel. De toute façon, les parents en sont toujours avertis et ils ne sont pas loin. Aprés une soirée passée à regarder la télévision et à jouer aux jeux vidéos, il n'est pas rare que les enfants finissent par tomber de sommeil et s'endorment dans le lit sur lequel ils se trouvent. Si c'est celui de Michael, alors ce dernier les laisse faire. Il n'aurait aucune raison de les en empêcher. Brett Barnes, un jeune garçon australien de 12 ans qui connait bien Michael, raconte: "Une fois, j'ai dormi dans le même lit que Michael. C'était un trés grand lit, et il était d'un coté, et moi, de l'autre."

_________________
MJJ Revolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1481
Age : 27
Localisation : 07
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Dim 29 Jan - 2:10

SUITE!!!!

"Michael Jackson n'est pas coupable. J'en suis convaincu. Et si je ne le pensais pas, je ne me gènerais pas pour le dire. Jackson n'est pas capable d'avoir fait ça. J'ai passé dix ans à étudier sa vie, j'ai interviewé des tas de gens, mais jamais, jamais, je n'ai eu le moindre indice qui permette de supposer que Jackson donne dans la pédophilie. En revanche, ce que je n'ai cessé de voir, ce sont des maîtres d'hotel, des femmes de chambre, des cuisiniers, des jardiniers ou des chauffeurs qui demandaient 100 000$ pour donner une interview. J'ai étudié la vie de beaucoup d'autres stars en tant que biographe, mais je n'ai jamais vu autant de rapaces tourner autour de quelqu'un. Jackson est entouré de gens qui vendraient leur mère pour quelques dizaines de milliers de dollars."
J.Randy Taraborelli, auteur d'une biographie peu flatteuse de Michael intitulée: "The Magic & The Madness".
"Je suis sûr à 100% que Michael est innocent. C'est une tentative d'extorsion, du chantage. Je n'hésiterais pas une seconde à laisser mes propres enfants à Michael." - Paul McCartney
On a dit... "Michael fait des cadeaux aux enfants qu'il reçoit et à leur famille parce qu'il a quelque chose à cacher et il veut les faire taire."
En vérité... Michael est un homme généreux, il a toujours donné sans compter aux enfants et aux défavirisés. C'est ainsi qu'il a créé la Fondation Heal The World. Son immense fortune lui permet d'acheter des cadeaux somptueux, mais il ne les réserve pas qu'à ses intimes, il fait preuve de la même générosité vis à vis de tous les gens qu'il rencontre.

"J'ai eu Michael au téléphone il y a quelques jours. Il a dit: "Ne soyez pas inquiets, je n'ai pas fait ce qu'ils racontent, je suis totalement innocent, tout ira bien." Il fait preuve de courage et de force; il sait qu'il est innocent, c'est pour cela qu'il résiste." - Jermaine Jackson, Décembre 1993

"Michael a été crucifié par 99% des médias. Il n'est pas coupable. Je trouve ça triste, on le traite comme un animal, comme une prostitué, et je vois qu'il y a 99% des médias qui veulent sa peau. Et le meilleur, le meilleur exemple qui prouve que je dis la vérité, c'est LaToya Jackson, qui n'a pas l'ombre d'une crédibilité médiatique depuis 5 ans, elle se fait insulter et trâiner dans la boue parce qu'elle se rend ridicule, et à l'instant où elle prétend que Michael est coupable, soudain, tout le monde l'écoute et elle fait la couverture des magazines, soudain ses paroles sont crédibles et ça, ça n'est pas bien. C'est diviser pour mieux régner. C'est ce qu'on essai de faire et ça, c'est pas bien. Que Dieu bénisse Michael Jackson." - Donnie Wahlberg et Joe Macintyre (New Kids On The Block).
On a dit... "Jermaine Jackson a lui aussi accablé Michael, il a confié à un célèbre quotidien anglais qu'il doutait de l'innocence de son frère."
En vérité... Une fois de plus, la presse a inventé de toutes pièces la confession de Jermaine. Ce dernier n'a pas apprécié: "C'est un mensonge honteux ! Je n'ai même pas donné d'interview au journal. La première fois que j'ai entendu parler de cette histoire, j'étais au téléphone avec ma fille, et elle m'a dit qu'on parlait de moi à la télévision. J'ai allumé le poste et je me suis vu en couverture d'un journal disant: "je doute de l'innocence de mon frère." J'étais fou de rage, j'ai aussitôt appelé mes avocats à Londres et en Suisse et nous avons porté plainte. Nous allons les obliger à revenir sur ce qu'ils ont dit et ils vont payer."

"Je sais que Michael n'est pas ici aujourd'hui parce qu'il y a le scandale... C'est une honte qu'on ne lui accorde pas le respect qu'il mérite sous prétexte que des mensonges sans fondement circulent sur son compte." - Sharon Stone aux MTV Music Awards.

"Je suis ton ami Michael, et je suis avec toi." - Teddy Riley
On a dit... "Les gardes du corps personnels de Michael ont porté plainte contre leur patron. Ils déclarent avoir vu Michael abuser sexuellement de plusieurs enfants."
En vérité... Les gardes du corps qui ont porté plainte ne sont pas ceux de Michael. Ce ne sont même pas des gardes du corps d'ailleurs, ce sont de simples gardiens de la propriété familiale d'Encino. Par conséquent, ils ne sont jamais en contact direct avec Michael. Les véritables gardes du corps personnels de Michael sont toujours les mêmes depuis des années. Les déclarations que les gardiens accusateurs ont faites à la police n'ont même pas été retenues par le juge d'instruction puisqu'elles se sont avérées infondées. A l'instar de plusieurs autres faux témoins, ces gens là avaient inventé de toutes pièces une histoire pour se faire de l'argent.

"Michael n'a jamais eu d'enfance, il est sur scène depuis qu'il a 5 ans. Et puisque c'est quelqu'un de trés intelligent, il a de nombreuses qualités enfantines. Je dirais même qu'il vit comme un enfant de 12 ans, comme un enfant normal de 11-12 ans. L'une des choses qu'il fait, et que je faisais quand j'avais 11 ou 12 ans, que tout le monde fait, est de faire dormir chez lui ses copains. C'est ce qu'il se passe, il fait venir ses petits amis, ils dorment dans son ranch. Et presque systématiquement, les parents sont invités." - Bert Fields, l'un des avocats de Michael.
On a dit... "Durant le mois de Décembre 93, tout le monde se demandait où était Michael. En réalité, il était introuvable parce qu'il se cachait pour échapper à la justice américaine."
En vérité... La plupart du temps, tout le monde ignore où se trouve Michael, et ça ne dérange personne, parce que ça n'a aucun intérêt. Mais en Décembre, comme les médias voulaient voir en Michael un coupable en fuite, une chasse à l'homme invraisemblable a commencé. Tout le monde s'est demandé où la star pouvait bien être. Ca n'avait jamais eu aucune importance, mais dés lors, ça devenait une priorité. Il se trouve qu'à l'époque, Michael cherchait justement le plus de tranquilité possible afin de suivre un traitement de désintoxication. Il lui fallait le plus grand calme. Par conséquent, face au déploiement de forces réalisé pour le trouver, Michael a dû mettre en oeuvre tous les moyens possibles pour rester caché. Ca ne le rendait aucunement coupable de quoi que ce soit; ça signifiait juste qu'il ne souhaitait pas être soumis à l'attention des médias. C'est le désir de chaque malade.

"Observons Jordy Schwartz... C'est un jeune garçon de 13 ans qui se trouve au milieu d'une bataille entre ses parents. Ils ont divorcés et ils se disputent sa garde. Les enfants qui se trouvent dans ce genre de situation sont les plus mauvais témoins qu'on puisse imaginer, parce qu'ils sont déchirés entre leurs deux parents. Ils essaient de faire ce qu'ils peuvent pour se protéger. Le plus souvent, ils prennent le partie de l'un des deux parents, et disent ce que le parent en question veut entendre. Je parle par expérience." - Lynne Gold-Bikin, Juriste spécialiste des affaires de famille et des cas de divorce, Présidente de l'Association des Avocats Américains.
... ... ... ... ... ... ... ...
Si Michael était coupable...
... Il n'aurait pas attendu que le scandale prenne des proportions phénoménales, il aurait payé la somme demandée par les Schwartz tout de suite et sans que personne ne le sache.
... Il n'aurait pas laissé la police le prendre en photo car cela aurait confirmé les accusations de Jordy. Il aurait aussi refusé cette procédure à laquelle il n'était pas obligé de se soumettre et aurait ainsi évité de vivre le pire moment de sa vie.
... D'autres enfants se seraient manifestés et auraient porté plainte, alors qu'en fait, tous ceux qui ont passé du temps avec lui ont maintenu qu'il ne s'était jamais rien produit.
... Les parents de Jordy ne se contenteraient pas d'une grosse somme d'argent (qu'ils auraient obtenu de toute façon à l'issue du procés civil), ils voudraient que Michael soit puni, comme le voudrait n'importe quel parent dont l'enfant a été victime d'une agression.
... Il aurait cessé de se promener avec des enfants et de continuer à entretenir des liens trés étroits avec eux. Hors, il n'a rien changé dans ses habitudes. Il s'est moqué de ce que les gens pouvaient penser.
... La justice américaine se serait chargée de lui causer des problèmes. Aux USA, il ya deux sortes de procés: d'une part, le procés civil, où dans le pire des cas, l'accusé ne peut qu'être contraint à payer une somme d'argent à la victime; d'autre part, le procés pénal, où c'est la justice qui poursuit l'accusé et dans le pire des cas , selon les états, cela peut aboutir à une peine de prison ou même la peine de mort. En payant pour que les Schwartz retirent leur plainte, Michael s'est évité le procés civil, mais pas le procés pénal, qui fonctionne indépendamment. Si la justice avait des doutes sur l'innocence de Michael, un procés pénal aurait été annoncé.

"Qu'on fiche la paix à Michael une fois pour toute !" - Lenny Kravitz
... ... ... ... ...
Le 21 Septembre 1994, le procureur du district de Los Angeles donnait une conférence de presse au cours de laquelle il annonçait que toutes les charges qui pesaient sur Michael Jackson, comme suite aux accusations d'un jeune garçon de 13 ans, étaient abandonnées pour faute de preuves.
Malgré une année d'enquète, et des moyens démesurés mis en oeuvre, pas une seule prueve n'a été découverte permettant à la police de poursuivre Michael pour mauvais conduite. Voici enfin venu le verdict. Nous savions qu'il viendrait, nous n'avons jamais douté. Que cette expérience nous enseigne la sagesse, qu'elle ne nous entraîne jamais à juger et à condamner un être humain, quel qu'il soit, sans preuve.
Apprécions la sagesse de Michael et rendons grâce à son courage. Sa seule déclaration publique à l'annonce du verdict sera la suivante: "Je suis heureux que l'enquête soit finalement terminée. j'ai toujours clamé mon innocence. Je suis reconnaissant envers ma famille, mes amis et tous mes fans qui m'ont soutenu et qui ont cru en mon innocence. A présent, Lisa Marie et moi espérons vivre normalement, en famille, et nous n'oublierons jamais l'amour que nous avons reçu sans cesse des quatre coins du monde. Que Dieu vous bénisse."
... ... ... ... ...
Ils étaient là...

"On ne déclare pas quelqu'un coupable d'un crime lorsque l'on n'a aucune preuve pour le dire. A la base de toute cette histoire, il n'y a que des accusations; on n'a jamais prouvé que Michael avait fait quoi que ce soit. je déteste les médias pour ce qu'ils font à Michael, je les déteste vraiment ! Aux Etats-Unis d'Amérique, on est innocent jusqu'à preuve du contraire; voilà ce qui compte à mon avis. Je prie pour Michael, il sait que je l'aime." - Whitney Houston

"Vous savez, si mon gosse me disait qu'il avait été agressé par quelqu'un, il n'y aurait pas de somme d'argent assez importante pour que je me taise. Je bousillerai l'agresseur... Quand l'avocat de Chandler a dit qu'il voulait que Michael s'engage financièrement, j'ai trouvé que ça se résumait à mettre un prix sur la tête d'un enfant. C'est ce que j'ai pensé." - Whoopi Goldberg

"J'ai eu une relation avec Michael, à l'époque Bad. Mais tout s'est arrêté parce que quelqu'un a essayé de faire croire que je couchais avec un autre homme en même temps. En tout cas, je sais que toutes les accusations portées contre Michael sont complètement fausses." - Tatiana, la compagne de Michael dans "The Way You Make Me Feel".

"Je croyais en toi quand tu travaillais pour moi et je crois toujours en toi aujourd'hui. Je ne cesserai jamais de croire en toi." - Berry Gordy, fondateur de la Motown.

"Linda et moi sommes parents, et il ne fait aucun doute pour nous que Michael n'est pas ce genre de personne." - Paul McCartney

"Beaucoup de gens ignorent la personnalité de Michael, les médias notamment. Ils se demandent: "Pourquoi un homme de 36 ans dort-il avec des enfants ?", je vous rappelle qu'on parle d'un gars qui n'a jamais bu une bière, qui n'a jamais fait une viré en ville avec ses potes. Ca ne me surprendrait pas qu'il soit aséxué. Il est marié à son travail." - Tito Jackson

"Michael ne pourrait jamais faire de mal à un enfant. Au contraire, il les aide. J'ai été contacté par plusieurs chaînes de télévision et par plusieurs journaux qui m'ont proposé beaucoup d'argent pour que je dise des calomnies sur Michael." - Larry Glen Anderson, un ex-garde du corps de Michael.

"Que Dieu soit avec toi, Michael. Nous sommes tous de ton coté." - Debbie Allen, en recevant son NAACP Image Award des mains de Michael.

_________________
MJJ Revolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moonwalkfan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2192
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Dim 29 Jan - 2:36

merci beaucoup louis!
au fait, la video de la declaration de michael est disponible sur le site de mtv je crois, et c'est vrai qu'il fait mal au coeur le mike dessus pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mjdfan
Off The Wall
Off The Wall
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Mar 7 Fév - 15:59

Wahh!! j'adoore les B&W!! de quoi clouer le bec (elle est horrible cette expression quand on y pense...) à tous ceux qui pensent MJ coupable ou qui pense avoir des preuves du moins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1481
Age : 27
Localisation : 07
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Mar 7 Fév - 16:41

les B&W ? ^quequ'un pourra me mettre cette expression car je l'ai pas trouvé! honte à moi! lol!

_________________
MJJ Revolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mjdfan
Off The Wall
Off The Wall
avatar

Nombre de messages : 19
Date d'inscription : 23/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Mar 7 Fév - 17:50

Euhh pardon je voulais dire les Black and White!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1481
Age : 27
Localisation : 07
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Mar 7 Fév - 18:08

okay ! lol!

_________________
MJJ Revolution
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moonwalkfan
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 2192
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2006

MessageSujet: Re: Affaire 1993   Mer 8 Fév - 15:15

c'est vrai que ces mags etaient vraiment tres sympas!!
dommage qu'ils aient arrete Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affaire 1993   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affaire 1993
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MTV Unplugged (1993) et Year of the Horse (1997)
» Paul Rodgers : The Hendrix Set (1993)
» Bande originale du film LAST ACTION HERO (1993)
» Ron Wood : Slide On Live - Plugged In And Standing (1993)
» Mercury Rev - Boces (1993)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Michael Jackson : Resurrection :: Debats et Discussions-
Sauter vers: